Hypocondrie - Se soutenir.

Parcequ'on a besoin d'en parler et de se rassurer, parcequ'il faut s'en sortir !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Reflexion sur l'hypocondrie d'après le forum...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
britany
Administrounette
Administrounette
avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Reflexion sur l'hypocondrie d'après le forum...   Lun 7 Jan 2008 - 23:36

La définition dans l'autre sujet est vaste et récupérée sur des articles parus sur le net mais ne correspond pas forcément à ce que les personnes présentes sur le forum peuvent ressentir.

Il est clair que l'hypocondrie est une forte angoisse des maladies graves (infections graves et invalidantes, attaques cardiaques, cancers multiples,...) et par conséquent de la mort subite qu'elles peuvent engendrées.
Ces peurs sont, à mon sens, le reflet d'un réel besoin de vivre et d'une angoisse incontrôlable de laisser ce/ceux que nous aimons le plus.

Ce que je peux retenir après plusieurs mois d'existence du forum est que la plupart des membres ressentent de terribles angoisses inexpliquées suite à des maux et des troubles physiques qui sont, ou qui semblent, bien réels. Les médecins sont pourtant incapables d'expliquer les douleurs et le mal être qu'elles engendrent.

La prise d'anxiolytiques et d'antidépresseurs est fréquente ainsi que la consultation de psychologue/psychiatre. Aucun jugement ne peut être porté. Toute solution qui peut être efficace pour améliorer le quotidien est bonne à prendre.

Il existe 2 formes d'hypocondries sur le forum : les personnes qui consultent et qui ont un fort besoin de consulter des médecins et de passer des examens médicaux, certains d'avoir une maladie. """Malheureusement""" aucune explication valable n'est donnée au patient qui pourtant souffre et reste donc en souffrance. Le changement de médecin généraliste est fréquent, à tort ou à raison, de peur d'être tombé sur un incompétent.
La 2ème forme se caractérise, à l'inverse, par une frayeur de consulter le corps médical et de passer des examens médicaux de peur de découvrir une maladie. Mais les souffrances physiques et psychiques sont égales et les angoisses toujours présentes et insupportables.

Les hypocondriaques ont souvent des attaques de panique, des crises d'angoisse, des phobies diverses. Tout ça est terriblement invalidant au quotidien.

Les relations avec les autres deviennent parfois compliquées. Les proches ont beaucoup de mal à comprendre le mal être de l'hypocondriaque et sont souvent démunis face à cette souffrance, ils n'arrivent pas à rassurer. Parfois la solitude s'installe, devient pesante et angoissante. L'hypocondriaque ne cesse de se remettre en question ce qui n'améliore pas son état.

Pour certains l'hypocondrie est survenue à la suite d'un choc traumatisant (accident, maladie, mort(s) d'un ou plusieurs proche(s),...).
Il est bon de savoir plus ou moins dater l'apparition de l'hypocondrie ainsi que le contexte dans lequel c'est apparu afin de mieux se situer face à cette maladie.
Revenir en haut Aller en bas
http://hyponcondrie.top-forum.net
 
Reflexion sur l'hypocondrie d'après le forum...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reflexion sur l'hypocondrie d'après le forum...
» Double portrait d'après photo
» [SPOIL] Nouveaux chapeaux de paille, après les deux ans !
» [Cyrulnik, Boris] Les vilains petits canards
» Merci de signer ici après avoir lu le règlement, quel est le plus de ce forum et constitution en association !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypocondrie - Se soutenir. :: Hypocondrie - Définition... :: Hypo...Quésako???-
Sauter vers: