Hypocondrie - Se soutenir.

Parcequ'on a besoin d'en parler et de se rassurer, parcequ'il faut s'en sortir !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Livres   Mer 3 Oct 2007 - 11:36

Je sais pas ou poster ça lol

Mais je vous conseille 2 bouquins :






Si vous en avez d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Mer 3 Oct 2007 - 13:28

Très bonne idée JY. On pourrait mettre ici tous les ouvrages, les sites et autres liens qui traitent de l'hypo et du reste.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
britany
Administrounette
Administrounette
avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Livres   Mer 3 Oct 2007 - 17:54

Bonne idée !!

Il y a aussi le bouquin de David Servan-Shreiber "Guérir le stress, l'anxiété et la dépression sans médicaments, ni psychanalyse". Il est pas mal mais concrètement c'est parfois difficile à mettre en pratique.
Je donne le lien de son site :
http://www.guerir.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://hyponcondrie.top-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Sam 6 Oct 2007 - 17:41

alors moi c'est juste un extrait d'un bouquin que j'ai lu hier soir et qui m'a fait réfléchir et je voulais vous le faire partager!!!

c'est de Paulo Coelho, extrait de "Comme le fleuve qui coule", et le texte s'appelle "Mes funérailles".

l'extrait est un peu long mais ca veut le coup de le lire!

Le journaliste du Mail on Sunday se présente à l'hotel à Londres, avec une simple question : si je mourais aujourd'hui, comment se passeraient mes funérailles?
En réalité, l'idée de la mort m'accompagne tous les jours depuis que, en 1986, j'ai fait le chemin de Saint-Jacques. Jusque là, l'idée que tout puisse finir un jour m'effrayait, mais dans une étape du pélerinage, j'ai fias un exercice qui consistait à expérimenter la sensation d'etre enterré vivant. L'expérience a été si intense que j'en ai perdu totalement la peur et que je me suis mis a envisager la mort comme un grande compagne de voyage, qui est toujours assise à coté de moi, disant : "Je te frapperai, et tu ne sais pas quand, alors ne manque pas de vivre le plus intensément possible."
Ainsi, je ne remets jamais à demain ce que je peux vivre aujourd'hui, cela comporte les joies, les obligations envers mon travail, les demandes de pardon quand je sens que j'ai blessé quelqu'un, la contemplation du moment présent comme s'il était le dernier. [...] Le journaliste insiste : mais comment se passeraient mes funérailles ? Eh bien, d'après le testament que j'ai fait, il n'y aura pas de funérailles : j'ai décidé que je serais incinéré, et ma femme répandra mes cendres dans un endroit appelé le Cebreiro, en Espagne, où j'ai trouvé mon épée. [...] "Et votre épitaphe?" insiste le journaliste. Certes, si je suis incinéré, je n'aurais pas cette fameuse pierre avec une inscription, vu que mes cendres seront emportées par le vent. Mais si je devais choisir une phrase, je demanderais qu'il y soit gravé : "il est mort tandis qu'il était en vie". Cela peut paraitre un contresens, mais je connais beaucoup de gens qui ont déjà cessé de vivre, même s'ils continuent à travailler, à manger et à mener leurs activités sociales habituelles. Ils font tout comme des automates, sans comprendre le moment magique que chaque jour porte en lui, sans s'arreter pour penser au miracle de la vie, sans comprendre que la minute suivante peut etre leur dernier moment sur la face de cette planète.
Le journaliste prend congé, je m'assieds devant l'ordinateur et je décide d'écrire ce texte. Je sais que personnes n'aime penser à ce thème, mais j'ai un devoir envers mes lecteurs. Et la mort est peut etre la plus importante : nous marchons dans sa direction, nous ne savons jamais quand elle va nous frapper, donc nous avons le devoir de regarder autour de nous, de la remercier pour chaque minute, mais de la remercier aussi parce qu'elle nous fait réfléchir à l'importance de chaque attitude que nous prenons ou ne prenons pas.
Et dès lors, nous devons renoncer à ce qui fait de nous des "morts vivants" et tout parier, tout risquer, pour les choses que nous avons toujours rêvé d'accomplir.
Que nous le voulions ou non, l'ange de la mort nous attend.


voilà un peu long désolé (j'ai quand meme coupé des passages!)
dans ce texte je me suis reconnue dans les personnes qu'il décrit comme "des gens qui ont déjà cessé de vivre". Je ne vis plus! je vis sans cesse dans la peur de mourrir et de ne pas pouvoir profiter de la vie! Hors je ne profite déjà plus de la vie!!! j'avais envie de partager ce texte avec vous car il me parle beaucoup!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Sam 6 Oct 2007 - 17:48

Oui merci je me dit la même chose souvent, on se gache la vie a penser a des trucs pas terrible alors qu'on devrait en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
britany
Administrounette
Administrounette
avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 39
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Livres   Dim 7 Oct 2007 - 20:22

Très joli comme texte !!
Revenir en haut Aller en bas
http://hyponcondrie.top-forum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Ven 23 Nov 2007 - 8:43

N'oubliez pas de lire les 2 bouquins que je vous conseille ils sont assez interessant Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Jeu 12 Juin 2008 - 17:46

Encore un.

Celui ci ne nous apprend pas grand chose a nous, mais vous pouvez le faire lire a quun qui aimerai mieux comprendre ce qu'est l'hypocondrie, car je me suis reconnu dans presque tout !




Ils se plaignent sans arrêt, agacent prodigieusement leur entourage, et en particulier les médecins, qui les détestent, mais depuis toujours nous leur vouons une certaine affection. Car s’ils nous font rire au cinéma ou dans les livres, les hypocondriaques nous parlent de nous-mêmes. Ni malades imaginaires ni hystériques, mais profondément anxieux, il se pourrait même qu’ils soient les héros des temps modernes, ceux qui " collent " le plus à une société contemporaine générant inquiétude et incertitude.

Témoignage d’un hypocondriaque, ce livre est aussi bourré de " trucs et astuces " pour comprendre et " gérer " ces grands inquiets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres   Ven 13 Juin 2008 - 7:03

merci JY.

Et vraiment content que sois à nouveau par minou Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» Censure des livres populaires
» Les livres illustrés et les livres-objets
» Liste de livres à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypocondrie - Se soutenir. :: Le Bar. :: Le reste est important aussi.-
Sauter vers: